30.06 2018

Philippe Pouletty, un entrepreneur aguerri

Image Philippe Pouletty, un entrepreneur aguerri

Les actions du fonds d'investissement Truffle Capital au service de l'innovation

En 2011, l'administrateur de Truffle Philippe Pouletty (Découvrez la page Business-and-co sur Philippe Pouletty) a encouragé l'institution de deux établissements se concentrant sur l'élaboration de pièces artificielles à usages industriels ou médicaux ainsi que de prothèses, Carbios et Kardiozis. Conscient des gageures dans ce secteur, le médecin finance deux laboratoires de recherches à fort potentiel d'agrandissement, Deinobiotics et Biokinesis. Via ces sociétés, Truffle Capital permet d'élaborer un nouveau type d'antibiotiques et de médicaments contre le cancer. Courant 2014, la société d’investissement dirigée par Philippe Pouletty a mis en place Diaccurate en s'associant à l’Institut Pasteur. La société de biotechnologie s’attelle à développer un nouveau genre de remèdes contre le SIDA. Le portefeuille de Truffle Capital comporte entre autres la société Symetis fondée en 2004. L'entreprise crée et distribue des valves aortiques transcatheter. Son introduction en bourse est programmée pour 2017.

Philippe Pouletty s’est focalisé sur le domaine de la dermocosmétique courant 2011 en fondant Pilosciences. Cette société a été liquidée courant 2015 au même titre que Cytomics, un centre d'étude dédié aux substances antifongiques. Entre 2009 et 2010, le chercheur est dirigeant intérimaire de Theradiag. Soutenu par Truffle Capital depuis 2003, le laboratoire expert en diagnostic se révèle coté en bourse en 2012. À partir de 2005, Théraclion produit et vend de nouvelles thérapies par ultrason. Le portefeuille Truffle Capital se lance par conséquent dans les études sur les carcinomes mammaires et le cancer de la thyroïde à travers cette startup. Coté au NYSE (New York Stock Exchange), le laboratoire Altimmune se focalise sur la conception d’immunopotentialisateurs destinés aux substances contre les infections ainsi qu'aux vaccins. L'enseigne se joint au portefeuille géré par Philippe Pouletty courant 2007 et se retrouve ensuite affiliée à Pharmathène US.

Outre la cotation en bourse de SangSat, l'homme d'affaires finance l'entreprise spécialiste de la biotechnologie RedCell Inc. (rebaptisée Conjuchem Inc.) étudiant les conséquences des interactions médicamenteuses sur les hématies et l’albumine. Philippe Pouletty a constitué la société spécialiste de la biotechnologie RedCell Inc. en utilisant des brevets personnels. Renommée Conjuchem Inc., la société entre en bourse au Canada en 2000. Entrepreneur éprouvé, Philippe Pouletty a aidé à créer DrugAbuse Sciences Inc., une compagnie s'attelant à concevoir de nouveaux médicaments donnant les moyens de surmonter la toxicomanie et l’alcoolisme. Cette compagnie se trouve être née au cours de son séjour enrichissant à la Silicon Valley en 1995.

L'administrateur de Truffle Capital se trouve être vice-président d’Europabio entre 2005 et 2009. L’ancien interne des hôpitaux peut encourager nettement plus les centres de recherche avant-gardistes à travers ses fonctions au sein de l’association européenne des professionnels de la biotechnologie. Le principal but de France Biotech est de favoriser l'interaction entre les hommes d'affaires et les scientifiques. Cette association rassemble plus de 150 établissements spécialisés en biotechnologie et installés dans tout l'Hexagone. Pour encourager les entreprises visionnaires à l'échelle mondiale, Philippe Pouletty s'est entre autres joint au président de Microsoft de 2005 à 2010. Ces différents soutiens témoignent de son engagement au profit de la recherche scientifique et de la créativité. En raison de sa grande passion pour ce secteur, Philippe Pouletty a été nommé président du CA de France Biotech pour quatre mandats d'affilée de 2001 à 2009. Cette association réunit les entrepreneurs opérant dans l'univers de la biotechnologie dans l'Hexagone.

Depuis ses recherches à l’université de Stanford, Philippe Pouletty a breveté une trentaine de réalisations personnelles au niveau international. Ce diplômé en immunologie bénéficie par ailleurs d’une popularité remarquable auprès de cet établissement. Spécialiste de la biologie moléculaire, le médecin a notamment développé une nouvelle technique d’amplification de gènes. Le chercheur a par ailleurs commencé sa carrière dans l'univers de la recherche au département Medical Microbiology de l’université de Stanford. Travaillant en Europe et aux États-Unis, Philippe Pouletty a mis en place de nombreuses sociétés de biotechnologie développant des traitements ainsi que des dispositifs médicaux innovants. L'ancien interne des hôpitaux de Paris comptabilise une grande diversité de réalisations dès son entrée dans le domaine de l’entrepreneuriat.

Les formations suivies par l'investisseur avant de rejoindre le domaine de la recherche scientifique

Entre 1986 et 1988, Philippe Pouletty se trouve être un membre performant du groupe de recherche en biologie moléculaire de Stanford. Le jeune chercheur s'illustre rapidement en raison de son expertise en la matière. Entre 1981 et 1984, l'étudiant a été interne à Paris. Se focalisant principalement sur l'immunologie et l'hématologie, l'étudiant opère dans de nombreux hôpitaux de la ville. Au cours de son passage dans la métropole parisienne, le futur entrepreneur obtient un soutien financier de l’INSERM pour ses études en immunologie. L'étudiant a pu réellement étoffer son expertise en la matière à l’hôpital Saint-Louis. Une fois son bac série C en poche, Philippe Pouletty entreprend des études de médecine à l’université Pierre-et-Marie-Curie (Paris VI). Le futur entrepreneur sort diplômé courant 1981.